Top 10 des différences entre être bourré et très bourré

Tu t’es certainement déjà trouvé (toi ou un collègue) dans une situation où l’alcool coulait à flots et où tu avais du mal à faire la différence entre être bourré et très bourré. Seul face au mystère de la ligne jaune de l’alcoolémie, quand tu as la descente facile, les situations désastreuses s’enchainent et ne se ressemblent pas.

Enfin comme on le dit « Il vaut mieux être bourré que con, ça dure moins longtemps ! ».

Voilà 10 différences qui font vraiment toute la différence entre être bourré et très bourré.

10 – Avoir une liste de personnes à pécho / Ne plus avoir de liste du tout

10-la-liste

Tu commences ta soirée bien habillé et bien classe, t’as repéré une petite liste de personnes à séduire pour la soirée… Plus la soirée avance, plus t’es bourré et plus la liste s’agrandit. Mais quand t’es vraiment trop bourré il n’y a plus de liste du tout, tu ne fais plus la différence entre une personne moche et belle, ni même entre un mec et une femme, et tu irais même volontiers choper ton verre !

— PUBLICITE —